flow_id: '4c6390ae7ac36438991e', };
Rechercher
  • Église Sur Le Roc

Éducation des enfants 1ère Partie : Un royaume divisé tombera

Mis à jour : 30 mars 2019

Par: Pasteur Brian Darmafall



Photo by Drew Hays on Unsplash


Nous avons eu dans nos cœurs depuis un certain temps d'écrire quelque chose pour aider les parents de l'église.

Nous savons combien il peut être difficile d'élever les enfants et tous les nouveaux défis que la vie moderne représente pour cet emploi.

Nous l'avons vécu faisant des erreurs, apprenant du bien et du mauvais, grandissant, et expérimentant ce sentiment d'inaptitude comme parent, nous demandant si seulement nous étions supposés avoir des enfants ou non.

La plus grande révélation que j'ai reçue et qui a fait toute la différence du monde pour nous est le fait q'il n'y a pas de parents parfaits ! Dans la quête de devenir meilleur que nos parents l'ont été avec nous, nous affrontons la terrible et humiliante réalité qu'ils nous aimaient et qu'ils ont fait du mieux de leur connaissance. Et en regardant derrière, nous devrons peut-être accepter qu'ils aient fait mieux que nous à ce moment-là que ce que nous faisons présentement ! ☹ Oh non !

Mais la vérité trouvée ici, nous rendant capable de réussir, est que Dieu ne travaille pas dans la vie de nos enfants à cause de notre grandeur, mais plutôt malgré nos défauts et nos erreurs.

Et tous les parents réussiront si nous recherchons les voies de Dieu, Sa miséricorde et Sa grâce, comptant sur Sa force et sa capacité de faire ce qui doit être fait.


UN ROYAUME DIVISÉ TOMBERA

Aujourd'hui, j'aimerais commencer en parlant d'un principe important dans la qualité de l'éducation.

Matthieu 12:25

Et tout royaume divisé contre lui-même ne peut subsister.

Nous utilisons ce verset en parlant du leadership et du royaume de Dieu, mais notre famille est aussi un petit royaume. Et dans plusieurs cas, notre structure familiale est divisée ce qui cause sa perte.

Une des clés pour discipliner les enfants est que les deux parents connaissent et décident ensemble des règles, limites et valeurs de la famille. Et aussi décident des conséquences de briser ou d'abuser de ces règles.


NOUS SOMMES UNE ÉQUIPE

L'éducation est un effort d'équipe où l'équipe doit être en unité, disant la même chose.

Si un des parents est plus indulgent que l'autre, ou qu'il permet des choses que l'autre ne permet pas, les enfants reçoivent alors des signaux confus et bâtiront leur caractère et leur personnalité devenant plus tard, un adulte confus et mêlé.

C'est une des choses les plus importantes à parler dans un mariage et avant même d'avoir des enfants. Sinon, ayez cette conversation le plus tôt possible et commencez à travailler en équipe. C'est exactement ça, vous êtes une équipe ! Vous êtes sur la même équipe ! Travaillant ensemble. Ayant besoin des forces et des dons de l'un et l'autre.


La mère doit apprendre à corriger l'enfant et à tenir ferme dans ses corrections. Mais sans épuiser l'enfant par la perfection. Nous devons toujours enseigner et instruire dans l'amour. Même si l'amour peut et doit être dur et inflexible quelquefois.


Le père doit apprendre à venir avec sa force et sa puissante autorité pour soutenir la mère et l'aider quand les enfants ont besoin de la force autoritaire. Il y a quelque chose dans la présence du Père et son autorité, auxquels les enfants répondent d'une bonne manière.

Je NE parle PAS d'abus ou de colère ici, mais de force pour le respect.


Des principes dans la discipline des enfants, quelque soit l'âge :


1. Tout ce que nous faisons, nous le faisons dans l'amour. Éphésiens 4:15; 4:29

Aimer ne veut pas dire que nous acceptons tout. Cela signifie que nous voulons le bien de la personne assez pour faire quelque chose, mais nous ne dépassons pas les limites de ce qui est bien ou mal, nous n'abusons pas, nous ne blessons pas. Nous nous soucions assez d'eux pour ne pas les laisser faire faire ce qui est mal. Nous démontrons de l'affection, nous sommes là pour eux, mais nous sacrifions notre temps et notre énergie pour prendre le temps de les arrêter et de les corriger en ne les laissant pas continuer à faire ce qui est mal. Parce que nous savons qu'ils seront blessés et que cela peut détruire leur avenir.


2. Quand nous corrigeons, nous devons comprendre quelle est l'autorité et quand et comment l'utiliser adéquatement.

L'autorité est : 1 part présence, 1 part ton de la voix, 1 part assurance et confidence.

Ce n'est pas utiliser la force physique même si elle peut être nécessaire, aussi longtemps qu'on l'utilise avec maîtrise de soi. Connaitre votre autorité, croire en votre autorité et en apprendre comment l'utiliser fera toute la différence du monde.

Quand j'étais petit et que je faisais quelque chose de mal, j'arrêtais immédiatement quand je voyais le regard de mon père et que j'entendais le son de sa voix. S'il était assis, il n'avait qu'à se lever, me regarder avec ce visage d'autorité et dire mon nom d'un ton autoritaire et je savais immédiatement que je faisais quelque chose de pas correct et que je devais changer immédiatement ce que je faisais.

Comme adultes, nous avons la puissance d'autorité, mais plusieurs d'entre nous ne savent aucunement comment l'utiliser, ou même l'utiliser adéquatement. Nos enfants ont besoin de voir et de le ressentir. Tout cela fait partie de la croissance en apprenant les limites.


3. N'OUBLIEZ PAS LE PRINCIPE DE L'AMOUR VS LA CORRECTION :

Il est important de comprendre que les enfants vont répondre positivement à la correction aussi longtemps qu'ils reçoivent l'amour et l'affection dont ils ont besoin.

Les corrigez-vous plus que vous les aimer ? Cela produira de l'amertume et de la rébellion vis-à-vis l'autorité. Les aimez-vous au point de ne pas les corriger du tout ? Cela produira de l'orgueil et un manque de maîtrise de soi comme être humain.

Ce dont ils ont besoin est un bon équilibre des deux. Remplissez-les d'amour. Prenez le temps des aimer. Ensuite corrigez-les quand c'est nécessaire.

Quelquefois, quand il semble que nous devons corriger plus que d'habitude ou que la correction est plus sérieuse ou plus grande qu'à l'accoutumée, nous devons alors leur donner assez d'amour pour compenser la différence. Je recommanderais aux parents de lire "Les cinq langages d'amour" et de trouver le langage d'amour de chacun de leurs enfants. Leur langage d'amour est comment ils reçoivent l'amour et il est très important pour ce principe de fonctionner comme il faut.


Histoire personnelle :

Quand j'étais jeune, mon père réparait nos voitures, travaillais sur nos finances, travaillais sur la maison, mais il semblait qu'il n'était jamais là pour moi physiquement. Toujours occupé par des projets. En grandissant, je pensais que mon père ne m'aimait pas assez pour passer du temps avec moi. J'ai dû compter sur les écritures de la Parole de Dieu qui dit que Dieu est le Père des orphelins et que j'avais surnaturellement de Dieu, cet amour qui me manquait.

En vieillissant cependant, j'ai finalement eu la chance de lire le livre que je viens de vous recommander. Les Cinq Langages de l'Amour. Cela m'a ouvert les yeux, et pour la première fois j'ai pu voir. Tout le temps où j'ai grandi, j'ai pensé que j'avais un père qui ne m'aimait pas. Mais, en réalité, c'était tout à fait le contraire ! Il m'aimait tellement qu'il sacrifiait son temps pour pourvoir à chacun de nos besoins. Il s'occupait de la maison pour nous donner le toit dont nous avions besoin. Il travaillait sur nos voitures pour s'assurer qu'elles fonctionnaient correctement. Le langage d'amour de mon père était "les actes de services !" Mais le mien est le toucher et l'affection.

Je crois que ce livre est tellement important pour nous aider à communiquer avec nos enfants et pour leur laisser savoir que nous les aimons. En communiquant notre amour de la façon qu'ils le comprennent et non de la façon dont nous le comprenons.


4. ENGAGÉ ENVERS NOS ENFANTS.

Comme parents, la chose la plus importante que les enfants ont besoin de savoir est que vous êtes là pour eux. Vous ne quitterez jamais sur eux. Ils ont l'assurance d'avoir l'amour de leurs parents quoi qu'il arrive.

Encore une fois, cela ne veut pas dire que vous acceptez le mal. Mais vous êtes engagés envers eux dans une relation parents-enfants. Hébreux 12:6; Proverbes 3:12.


UNE ÉQUIPE TRAVAILLE ENSEMBLE

Comme équipe d'éducation, nous sommes là l'un pour l'autre quand un est fatigué ou épuisé et qu'il a besoin d'être relevé. Quelques fois, je sais, comme père quand je vois ma femme en difficulté que je dois venir et prendre sa place et m'occuper de la situation. Je réalise alors que si je renforce sa correction et que je parle plus souvent et la soutient de façon plus constante qu'elle ne se fatigue pas aussi vite et que nos enfants reçoivent une correction comme venant d'une seule personne, non divisée.

Dans certains cas, même les grands-parents doivent être attentifs à une attitude ou une mauvaise action qui nécessite une aide supplémentaire venant de l'extérieur. Ceci afin qu'il y ait une force plus grande dans l'unité, pour renforcer certaines valeurs. Rappelez-vous, vous pouvez demander pour la connaissance et de l'aide, mais vous êtes les parents et la discipline commence à la maison. Pas à l'école, pas avec les grands-parents, ou à l'église.


SOMMAIRE

Vous, comme parents, êtes sur la même équipe. Vous jouez ensemble. Alors, apprenez comment travailler ensemble et à être là l'un pour l'autre. Le diable connait la puissance de l'accord selon Matthieu 18:18-20 et il essaie de la détruire en détruisant les mariages. Ne le laissez même pas mettre un pied dans la porte ! Soyez un joueur d'équipe ! Soyez sur la même équipe !


Un endroit pour toute la famille, prêt à vous accueillir !

Église Chrétienne à Sherbrooke

CONTACTEZ-NOUS :

T : (819) 864-1929

E : info@eslr.org

  • White Facebook Icon
  • YouTube - White Circle
  • Instagram - White Circle

© 1998 by Église Sur Le Roc, Inc.